J’TE L’AVAIS DIT…


Ca faisait trois ans qu’on vivait sur l’eau, le long de la Saône, sur une péniche qu’on retapait et rafistolait sans cesse.

Blandine avait envie de voyage, Max avait envie de large, on a donc décidé de mettre les voiles… Passionnés de sports outdoors, on rêvait d’explorer les différents terrains de jeux aux 4 coins du monde. L’idée de parcourir le monde à la voile avec les éléments naturels nous est alors apparue comme une évidence.

Evidemment, aucun de nous ne savait vraiment naviguer – ce serait trop simple ! Blandine ne savait même pas si elle avait le mal de mer. Nous avons donc fait un stage de voile dans la manche afin d’acquérir un maximum d’information sur le sujet. Premier test concluant : non seulement nous n’avions pas le mal de mer mais nous étions complétement emballés par ce sentiment de liberté. Blandine a eu droit à son premier « J’TE L’AVAIS DIT… la voile c’est dingue» Le moteur de ce voyage autour du monde, c’est précisément d’apprendre. Tout, et tout le temps. Apprendre les vents, les marées, les caprices des océans. Apprendre à rationner, cuisiner penché, coudre, regarder les étoiles. Apprendre à écouter tout ce qui nous entoure : nos instincts aussi. Rapidement on a ajouté à notre compteur une petite série d’erreurs de débutants « c’est toi qui vas couper le bout coincé dans l’hélice, moi je flippe sous la coque ».

Et quelques J’TE L’AVAIS DIT… plustard nous voilà en route pour une première boucle en Méditerranée, et si tout ce passe bien en Septembre, on largue les amarres…

DERNIERES NOUVELLES


Cette partie de notre voyage nous réserve bien des surprises..
La première est plus ou moins bonne nous restons perplexe en arrivant à English Harbour. Malgrè le décor rempli d’histoire qui nous entour nous restons timide face aux gens et à l’ambiance qui se dégage des lieux… Pas tellement convaincu pas cette île nous nous dirigeons vers Green Island, à ce qui parait il y aurait un beau terrain de jeu la bas… Et là une magnifique surprise nous accueille, le spot de kite parfait, celui où ton bateau est mouillé DANS le spot et est protégé par une barrière de corail. Il nous faudra pas plus de 2min d’annexe pour accéder au spot de kite aux eaux turquoises, incroyable…
Rebooster après une session de 5 jours, nous repartons direction Joly Harbour.
Après un slalom sportif nous mouillons devant le port (toujours dans l’eau turquoise ! ). Et là une nouvelle surprise, cette endroit est improbable, les bateaux sont amarrés devant les maisons de propriétaires.. Impressionnant mais pas très excitant, nous décidons de faire quelques ajustements dans la cabine avant, cette moquette murale commençait à nous sortir par les yeux !
Trois coups de pinceau plus tard nous voilà prêt à repartir, direction Saint John’s pour un avitaillement du bateau.
Nous nous retrouvons au mouillage au fond de la baie de Saint John’s… La voilà notre nouvelle surprise : nous sommes dans les égouts de la ville…
Nous repartons dès le lendemain accompagné des copains ! Ca y est Le voyage peut continuer
Destination le nord d’Antigua, notre première vraie navigation dans les coraux. L’endroit est magnifique.. Quelques balades en paddle plus tard, c’est reparti, Max prend un malin plaisir à slalomé entre les coraux à 6h du matin direction Barbuda !
Après avoir aperçu une baleine au loin nous arrivons à Barbuda, l’île dont nous avons tant entendu parlé.
Les eaux turquoises encercle le bateau, les tortues et les raies sont au rendez-vous, bref, le paradis sur terre !
Le lendemain nous nous dirigeons à Codrington, la seule ville de l’île, pour y faire les formalités de sortie, et surtout pour aller voir les Frégates, ces milliers d’oiseaux situés au Nord de l’île.
Nous rencontrons les locaux plus qu’accueillants et plutôt tranquilles, ce n’est pas comme si le douaniers portait une t-shirt Pablo Escobar 😉
Après avoir fait le plein d’images paradisiaques, nous partons direction Saint Kitts ! Première navigation de nuit pour nos hôtes, départ 1h du mat’ arrivée 13h!
Et là, la dernière surprise, Saint Kitts, cette île est superbe, les locaux chaleureux, et les paysages magnifiques! Nous passons 2 jours à visiter l’île. Nous reviendrons pour sur.
Dernière étape, Saint Barth, là, nous nous y attendions, nous retournons à la civilisation et au bling bling !
A première vue l’île a l’air plutôt paisible malgré son style côte d’azur…

WEBSERIE


EPISODE 17

SAINT BARTH – ANGUILLA – MONTSERRAT

AVRIL 2017

SAINT BARTH – ANGUILLA – MONTSERRAT